Dans le cadre du projet de loi “Sécurité Globale” et pour en obtenir son retrait , la FSU28 soutient l’appel à rassemblement lancé par l’UD CGT d’Eure et Loir pour ce samedi 28 Novembre à Chartres

Rendez-vous à 14 h 30 devant la Préfecture 

Depuis le début du quinquennat le gouvernement poursuit une dérive autoritaire qui transparaît dans la gestion de la crise comme dans le maintien de l’ordre. Alors même qu’il a fait la preuve de son incapacité à prendre les mesures les plus aptes à protéger la population de la crise de cette pandémie, le gouvernement instrumentalise cette dernière  pour instaurer des restrictions aux libertés.

La généralisation de la surveillance de masse portée par le projet de loi de sécurité globale est inacceptable. De même, l’interdiction de la diffusion d’images permettant d’identifier les forces de police est de nature à accroître le sentiment d’impunité et les risques de violence policière. A l’opposé, la FSU porte l’exigence d’une police démocratique formée à la lutte contre les discriminations et une doctrine du maintien de l’ordre respectueuse des libertés publiques. Le projet de loi « sécurité globale » est opposé aux valeurs que porte la FSU et marque une dérive autoritaire inquiétante et inacceptable : la FSU exige le retrait de ce projet de loi.

Documents à télécharger pour se rendre à la manif  ci-dessous:

CGT Pref
ATTESTATION DÉPLACEMENT Manif-FSU28