Ce dimanche 28 mars, une centaine de personnes se sont rassemblées pour une vraie loi climat devant la permanence du député Kasbarian à Chartres. A la même heure, ils étaient 80 à Dreux tandis que tôt le matin, une délégation avait rencontré le député Vigier de la circonscription de Chateaudun. La veille, des militant-e-s ont fait signer la pétition sur le marché de Nogent-le-Rotrou.

La crise sanitaire dans laquelle ces actions se déroulent n’a fait que renforcer la conviction qu’urgence sociale et urgence environnementale se conjuguent : c’est maintenant et massivement qu’il faut engager la transition écologique de nos sociétés. Car nous faisons nôtres les alertes des scientifiques sur le réchauffement climatique et les atteintes à la biodiversité, sur leurs causes et sur les moyens possibles d’y répondre.
Il y a urgence à transformer en profondeur nos modes de vie, de consommation et de production. Cela passe notamment par une autre répartition des richesses, des modèles de production et d’échanges guidés d’abord et avant tout par des impératifs sociaux et écologiques.

 Le gouvernement, après s’être renié sur de nombreux sujets (notamment le glyphosate) et avoir été reconnu coupable d’inaction climatique, a mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre. C’est pour

Les député.e.s en général et ceux de notre département en particulier doivent à présent prendre leurs responsabilités, notamment :
    • En renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une plus grande ambition écologique,
    •  En renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de justice sociale afin de rendre la transition écologique accessible à toutes et tous

C’est pour le leur dire et pour l’obtenir que nous étions rassemblés devant leur permanence et appelons à faire signer cette pétition (lien : https://www.change.org/p/exigeons-une-vraie-loi-climat-qui-doit-%C3%AAtre-soutenue-par-les-d%C3%A9put%C3%A9s-d-eure-et-loir)

Les associations écologiques (CPLC 28 et la FEEL) et les organisations syndicales (FSU et Solidaires) ayant organisé ces actions ont convenu de se revoir très vite pour continuer cette bataille pour une transition écologique juste socialement.

Crédits photos: pour Chartres: Julien BLOCH #cplc28 / pour Dreux: #cplc28  / pour Nogent-le-Rotrou : “Pour un après pas comme avant”