Rentrée Scolaire et Sociale

samedi 2 septembre 2017
par  FSU 28
popularité : 42%

En cette rentrée 2017, le nouveau gouvernement marche dans les pas de ses prédécesseurs en choisissant de ne pas investir dans les services publics et en particulier dans l’éducation. Cette rentrée va donc se traduire par une absence totale d’amélioration des conditions d’étude des élèves et de travail des personnels, que l’on essaie de masquer par la mise en avant de mesurettes (comme les CP à 12 en REP+ ou les devoirs faits au collège). Ces mesurettes ne doivent pas faire oublier la réalité de l’ensemble des classes (école hors REP+, dans les collèges et lycées, à l’université…). Malgré la hausse démographique en collège, lycée et dans le supérieur, les capacités d’accueil diminuent en collège (moins 4 classes pour 239 élèves de plus par rapport à la rentrée 2016) stagnent au lycée (notamment dans la voie professionnelle et l’enseignement agricole) et à l’université. Le décalage est grand entre les visions du ministre et la réalité des besoins des élèves comme des attentes des personnels.

L’ensemble des service publics sont concernés par cette absence de vision autre que purement comptable, comme le prouve les annonces en direction des agents de la Fonction publique :gel du point d’indice, prévision de 120 000 suppressions d’emplois (dont 70 000 dans la seule FPT), rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG sans garantie d’amélioration du pouvoir d’achat et toujours avec la menace d’une possible remise en cause du calendrier des mesures PPCR - ce qui constituerait une trahison des engagements de l’État et du dialogue social - baisse des dotations aux collectivités locales.C’est mépriser l’ensemble des missions que remplissent ces agents au service des habitants et des territoires.

C’est pourquoi la FSU nationale propose à l’ensemble des fédérations de fonctionnaires la construction d’une journée d’action au mois d’octobre, la plus unitaire possible, afin d’exprimer le désaccord des agents avec ces mesures, en exiger la réorientation et porter les revendications pour les personnels.

En ce qui concerne le projet d’ordonnances sur le Code du travail, la FSU partage les inquiétudes et préoccupations des organisations qui condamnent les remises en cause des droits sociaux des salariés que cette réforme génère sous couvert de flexibilité et d’adaptabilité du marché du travail. Elle s’associe à l’indignation des salariés du secteur privé en lutte pour obtenir un code du travail protecteur et des créations d’emplois de qualité. La FSU a déposé un préavis de grève national pour le mardi 12 septembre. La FSU 28 se prononcera mardi 5 septembre sur les modalités de sa participation à la journée du 12 septembre à l’issue de son Comité Délibératif Fédéral Départemental(CDFD).


Coordonnées

Sites Nationaux
FSU
SNUipp
SNES
SNEP
SNESUP
SNUEP
E-Mail
FSU28
SNUipp28
SNES28
SNUEP28
FSU CG28

Notre adresse :
3 rue Louis Blériot
28300 CHAMPHOL

TEL 02 37 21 23 96
FAX 02 37 21 39 89

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

DiLuMaMeJeVeSa
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois