Communiqué du SNUTER (syndicat des agents de la Fonction Publique Territoriale au sein de la FSU) après leur mobilisation du 14 mars

mercredi 16 mars 2016
par  FSU 28
popularité : 28%

Fin février, l’intersyndical du Conseil départemental (CFDT, CGT, FO, FSU et UNSA) déposait un préavis de grève pour le lundi 14 mars. La collectivité avait annoncé fin 2015 son intention de revoir le règlement du temps de travail. Un groupe de travail été mis en place mi-février. L’empressement annoncer dans un calendrier serré de voir valider un nouveau règlement du temps de travail et le contenu volontairement flou avait de quoi inquiéter les organisations syndicales. D’autant plus que les déclarations du Président-Sénateur de Montgolfier, dans la presse nationale comme dans la presse locale, expliquant la nécessité de la remise en cause de la loi sur le temps de travail nationalement renforçait encore nos craintes. Il indiquait qu’il allait donner l’exemple dans sa collectivité !

Ce chantier n’est pas anodin puisque de l’aveu même du Directeur général des Services « il a également pour but d’assurer la pérennité des départements, en agissant sur un maximum de facteurs possibles y compris la masse salariale ».

Plus de 520 agents ont fait grève. Près de 500 se sont déplacés au rassemblement qui s’est tenu place Châtelet à 9h pour l’ouverture de la séance de l’Assemblée départementale. Il s’agissait de manifester le refus de voir se dégrader l’organisation du temps de travail mettant ainsi en péril l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, organisation formalisée par l’accord de 2001. Les agents se sont invités à la séance.

Une délégation des représentants du personnel a été reçue par le Président et ses vice-présidents. A cette occasion, nous avons tenu à lui rappeler notre attachement à l’organisation actuelle. Nous avons insisté sur la volonté de conserver les 20 jours de RTT annuel dû au 39h hebdomadaire de travail.

Le président nous a répondu que des pistes de réflexion étaient engagées entre les élus mais que rien n’était encore décidé. Il a indiqué qu’il serait présent le 21 mars prochain lors du groupe de travail, pour annoncer les propositions de la collectivité. Il a également dit qu’il y aurait un temps pour la négociation…

Cette entrevue fut rapide, le Président précisant que beaucoup de rapports été inscrit à l’ordre du jour de la séance d’Assemblée et que les élus avaient du travail ! En conclusion il nous a invités à sortir au soleil pour relater aux agents les échanges, ou bien à rester bien sagement et sans aucune manifestation dans l’hémicycle, dans le cas contraire, il a indiqué qu’il ferait voter le huis clos !

La mobilisation de ce 14 mars était bien pour démontrer à l’ensemble des élus avant les derniers arbitrages que les agents tiennent à tous leurs jours de RTT. Elle est une réussite au vu du nombre de grévistes et d’agents présents à la mobilisation. Aussi, dans l’attente des annonces que devraient faire le président le 21 courant, il nous a semblé inutile voir contre-productif de rester et de gêner la tenue de la séance d’Assemblée.

Mais bien sûr les agents reviendront si besoin rappeler leur attachement à l’organisation actuel du temps de travail…


Coordonnées

Sites Nationaux
FSU
SNUipp
SNES
SNEP
SNESUP
SNUEP
E-Mail
FSU28
SNUipp28
SNES28
SNUEP28
FSU CG28

Notre adresse :
3 rue Louis Blériot
28300 CHAMPHOL

TEL 02 37 21 23 96
FAX 02 37 21 39 89

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

DiLuMaMeJeVeSa
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois