Collège Jean-Moulin : Le Déménagement remis en cause par l’Etat !

dimanche 13 novembre 2016
par  FSU 28
popularité : 47%

Dans le cadre du projet de déménagement du collège Jean-Moulin du parvis de la cathédrale vers le site actuel de l’ESPE, le Conseil Départemental (CD) prévoyait une période transitoire commençant avec la fermeture du site actuel du collège et le déménagement de l’ESPE vers le PUEL. Cette période transitoire devait permettre la réalisation des travaux d’aménagement du site de l’ESPE en collège. Durant cette période, selon le projet du CD, les élèves actuels du collège étaient répartis vers les autres collèges de l’agglomération chartraine, deux d’entre eux étant agrandis pour l’occasion.

La FSU et le collectif Jean-Moulin ont dénoncé ce projet depuis sa présentation au CDEN du 3 novembre 2015 en faisant remarquer l’inutilité de cette phase transitoire et le risque de la voir devenir définitive. De même nous n’avons pas cessé de critiquer le projet de déménagement de l’ESPE vers le PUEL, en faisant remarquer les limites en terme de nombre de salles des locaux proposés au PUEL, notamment pour la formation continue, non prise en compte dans le projet du CD.

Ce matin,mardi 18 octobre, lors du CDEN* d’Eure-et-Loir, le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) a déclaré que la sectorisation transitoire des collégiens de l’agglomération chartraine, proposée par le Conseil Départemental (CD) dans le cadre du déménagement du collège Jean-Moulin, n’était pas acceptable. Il a précisé que l’Education Nationale rejetait les trois hypothèses formulées à ce jour par le CD à ce sujet pour deux raisons. D’une part, les capacités d’accueil des collèges devant accueillir ces élèves sont dépassées, l’un de ces établissements atteignant près de 960 élèves selon ses projections. D’autre part, la durée de cette période transitoire, portée à quatre années, est trop longue. Ce délai important est le résultat des difficultés du transfert de l’ESPE au PUEL et de l’allongement de la durée prévisible des travaux d’aménagement des bâtiments actuels de l’ESPE en collège.

De fait, cette annonce du DASEN remet en cause la fermeture du site actuel du collège Jean-Moulin à la rentrée 2017.

Suite à cette annonce, le collectif Jean-Moulin s’est réuni et a décidé la rédaction d’un communiqué de presse soulignant notamment "laprise de position ferme de l’Etat qui a entendu lesarguments du collectif dénonçant la création de "collèges-usines" et le risque "d’enfumage"de la partdu Conseil Départemental".

De son côté la FSU prend acte de cette annonce de l’Education Nationale, formulée par l’Inspecteur d’Académie dans une instance officielle de la République, avec l’appui explicite de la nouvelle rectrice.

En conséquence, la FSU demande que, pour la sérénité des personnels, des élèves et de leurs familles, une annonce officielle de non-fermeture du site actuel du collège Jean-Moulin soit effectuée le plus rapidement possible. Ce projet de déménagement du collège doit être maintenant refermé de manière à ramener le calme et la sérénité au sein d’une communauté éducative profondément déstabilisée ces derniers mois par la multiplicité des annonces contradictoires.

Vos représentants FSU au CDEN :

Tania Fourmy, Sylvie Jolivet, Christian Guérin, Pierre Licout, Olivier Mimeau, Jean-Christophe Rétho

*Conseil Départemental de l’Education Nationale, instance consultative où siègent des représentants des personnels, des usagers, des communes (maires) , du conseil départemental, du conseil régional et de l’Etat (préfet et IA)

_


Documents joints

PDF - 506 ko
OpenDocument Text - 26.7 ko